Compte rendu de la réunion du 11 mars 2016

Publié le par Audrey

Présents : Eric et Martine, Olivier, Nico, Jean-Pierre, Pierre-François et Isabelle, Audrey et Mika (et Liam).

Excusés : Patricia, Anaïde, Elisabeth, Aurélie, Claire, Ann-Maïa et Karim.

*Nous avons reçu une demande du centre de loisirs du Muy qui souhaite venir visiter la Mounette avec un groupe d’enfants pendant les vacances d’Avril. Nico et Audrey s’en occupent pendant la première semaine.

*Cotisations : un nombre trop important d’amapiens (nouveaux ou anciens) n’ont toujours pas renouvelé leur cotisation, nous sommes mi-mars, ça devient problématique de devoir « courir derrière les gens ». Si certains ménages ne peuvent pas s’acquitter des 10 euros annuels qu’ils le disent, on trouvera une solution au cas par cas. Sinon, il faut vraiment être plus rigoureux !!

*Le principe de plusieurs montants de cotisations en fonction des revenus ou en fonction de l’implication de chacun dans la vie de l’AMAP n’est pas retenu. Nous ne sommes pas habilités et nous n’avons pas envie d’éplucher les revenus de chacun pour définir une cotisation. Le montant reste donc à 10 euros minimum, plus pour ceux qui le souhaitent et qui le peuvent.

*Quant à l’implication de chacun, comme stipulé dans nos statuts et dans toutes les chartes AMAP, l’engagement d’un amapien ne doit pas se limiter à l’achat de produits. Chacun se doit une fois par saison minimum de tenir le cahier de distribution et une fois par an minimum de participer à un atelier à la ferme. Si ces principes ne sont pas acceptés, c’est que le concept AMAP ne convient donc pas à certaines personnes. C’est dommageable pour nos producteurs mais nous ne pouvons pas proposer un engagement « à la carte ».

*Suite à la discussion de dimanche matin à la Mounette et aux différentes remontées par mail, il apparait que certains amapiens ne renouvellent pas pour des questions de mode de paiement (nombre de chèques par contrat ou nombre de chèques encaissés par mois). Les différents liens s’engagent à discuter de cela avec les producteurs et de plus communiquer avec les amapiens quand exceptionnellement deux chèques doivent être encaissés le même mois.

*Concernant les nouveaux amapiens, il semble qu’ils aient besoin d’être plus encadrés. Un « livret d’accueil » va donc être édité et nous proposons qu’un ancien amapien parraine un nouveau le temps que celui-ci trouve ses marques.

*Il manque encore 6 contrats à Isabelle et 15 à Pierre-François, ceux qui n’ont pas renouvelé vont être contacté en direct afin de savoir pourquoi ils ne se réinscrivent pas. Ces informations, nous permettront sans doute de progresser dans notre fonctionnement. La proposition d’un questionnaire général (version papier ou doodle) n’est pas retenue car trop peu de gens jouent le jeu et les réponses ne sont donc pas exploitables.

*Concernant les « contrats agrumes », étant donné le peu de contrats disponibles et le fonctionnement bénévole qui y est lié, il est décidé que seuls les amapiens ayant plusieurs contrats dans notre AMAP y auront accès. Il ne sera plus possible désormais de ne souscrire qu’un contrat « agrumes corses ».

*La première distribution « légumes » de la nouvelle saison (fin avril) sera fera à la Mounette.

*Le samedi 24 septembre 2016 la fête de l’agriculture paysanne organisée par l’ADEAR se déroulera au Cannet. Notre AMAP sera partenaire de l’évènement. Nous tiendrons nos adhérents au courant des prochaines réunions de préparation (une par mois) afin de savoir comment nous pouvons concrètement participer à cette journée. Contact référent : Vincent.

*Un jeune maraicher, Jérome, est installé entre le Luc et les Mayons sur un espace test. Il fait les marchés et approvisionne Ecce Terra. Il a trois ans pour apprendre le métier de manière concrète et savoir si cette vie lui plait et lui correspond. Pierre-François et Isabelle l’accompagnent dans cette aventure et il aurait besoin de notre aide ponctuelle notamment pour pouvoir monter sa serre d’ici quelques jours.

Festi'mounette 2016 :

  • Le bilan humain est très positif ! La journée a été magnifique et riche en émotion et en partage. Ce type d’évènement fédérateur est à renouveler, certainement chez un autre producteur l’an prochain… Il faut que ça tourne !
  • Le bilan financier n’est pas terminé, il nous manque encore des factures mais globalement nous sommes à l’équilibre. Le méchoui aurait sans doute dû être vendu à 7 ou 8 euros au lieu de 6…
  • Le concours d’épouvantails a été une réussite même s’ils font régulièrement sursauter Isabelle au petit matin...
  • Un immense merci à tous ceux qui se sont impliqués dans cette préparation et le jour J !!
  • Les photos seront visibles sur notre site dans la semaine.