Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Inondation chez les Bertin, nos producteurs fromages.

Publié le par Gérard

    La Florieye est une rivière du Var , prenant sa source au sud de Tourtour au lieu-dit Fonfiguière et se jetant dans

l'Argens entre Taradeau et Vidauban.pontbarthelemy1-I

    En temps ordinaire c'est un simple filet d'eau qui serpente dans les gorges du Gaye Pan au pied du domaine de Belvezet, campagne de Florence et Philippe, nos producteurs de fromages .

 

florieye.jpg

      Ici, suivant Philippe, le troupeau franchit la Florieye pour remonter sur la bergerie.

 

      Dans la soirée  du 15  juin dernier, ce ruisseau a atteint 5 à 6 mètres de haut sur parfois une centaine de large. Désormais, sur plus de 50 mètres de large, il manque tout: les grands arbres, les arbustes, la terre. La rivière a mis à nu les roches entre des entrelacements inextricables de troncs, de broussailles et de détritus divers.  Le paysage est tout autre.

 

Le gué que Philippe franchit avec son troupeau sur la photo précédente.P6210022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P6210027

 

 

 

 

 

 

      Ce qu'il reste du parc aux chèvres avec la baignoire qui servait d'abreuvoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Certes, les bâtiments sont intacts et il n'y a pas de victimes mais tous les parcours du bétail sont anéantis. Or, l'été, quand viennent les grosses chaleurs, les bêtes se refugient au bord de la Florieye seul endroit où elles trouvent à brouter. Il faudra venir à bout de ces amas de bois pour réhabiliter ces parcours.

 

 

P6210028-copie-1.JPG

 

     C'est pourquoi, nous allons mettre sur pied des "chantiers solidaires " dès l'automne, avec si possible les autres amap de Florence et Philippe. Nous pourrions nous retrouver les samedis 04 et 18 septembre avec gants, tronçonneuses en bon état, bien affûtées  (pour ceux qui en sont équipés).

 

P6210025-copie-1.JPG

 

 

Retenez une (ou les deux) date(s). Ce pourrait être l'occasion de pique-niques et de rencontres fort sympathiques.

 

P6210030.JPG

Publié dans producteurs

Partager cet article

Repost 0

A la soupe!

Publié le par Gérard

prep-1.jpgDés 16 heures, une équipe d'amapiens disponibles préparent la soupe sous la direction de Régis, parce que" C'est un métier."
prep5.jpg

prep2.jpg
prep4.jpg










Ô, dis-le qu'elle est belle la soupe!


(Odile, qu'elle est belle la soupe!)



prep3-copie-1.jpg
Ce qui surnage, c'est un morceau de cochon.


 P3100141.JPG 

                    A  18heures,  arrivée triomphale de Pierre.  
P3100149.JPG



Plus d'une heure d'échanges avec les amapiens. 



Beaucoup d'humour chez notre nouveau producteur.




En conclusion l'amorce d'un partenariat.



On pourra trouver toutes les précisions prochainement sur la page "Les légumes de Pierre".


Ensuite, on partage la soupe avec les fromages de Florence, l'anchoïade de Bernadette, les crèpes de Régis, les croquants aux amandes de  Julien, le tout avec un "rouge" de Nicolas.


P3100151.JPG

P3100150.JPG
P3100147.JPGdeg3.jpg


     Dalmasso Junior, celui-là même, que son père Michel a voulu présenter à la présidence de l'Amap en Décembre dernier



deg2.jpg


  Tout au fond Papy et Mamie.



deg6.jpgdeg1.jpg








deg4.jpgdeg7.jpg

Publié dans amap

Partager cet article

Repost 0

Compte-rendu Assemblée générale 2009

Publié le par Gérard

 

Le vendredi 11 décembre 2009

Rapport d'activité des producteurs (Geneviève Pessel)

Œufs et volailles (Frédéric et Corine)

Nos producteurs se sont maintenant sortis de leur mauvaise passe de l'année dernière.

Frédéric parle :

Il y a un an, les problèmes bancaires et financiers que nous avons rencontré nous ont presque poussés à l'arrêt de la production.

Aujourd'hui, avec le soutien des AMAP, cela n'est plus du tout envisagé, au contraire. La production a repris avec vigueur, et il sera procédé comme l'année précédente :

  • Une saison œufs du 14 janvier à fin mai.

  • Une saison volailles de juin à décembre.

La production de lapins va bientôt redémarrer.

J'assiste à beaucoup d'AG, et je constate que la majorité des producteurs trouvent le système en AMAP très positif. « Vive l'AMAP ».

Fruits (Isabelle)

Isabelle est désolée d'avoir vu tous les fruitiers qu'elle avait plantés mourir (pêchers). Malgré cela, elle a fait le maximum, comme toujours, pour remplir les paniers.

Isabelle parle :

« L'AMAP c'est l'top ».

C'est la 7e année. L'AMAP, ça parait simple, dans une vue d'ensemble, c'est facile à comprendre. Par contre, dans les détails, à gérer logistiquement, ce peut-être aussi vraiment très compliqué.

Légumes (Marie-Christine)

Les gros problèmes de santé qui l'ont touchée sont aujourd'hui à peu près réglés.

La production s'en est ressentie ; toutefois les paniers d'été ont été relativement corrects.

Fruits (Éliane)

Cette production demande un gros travail ; et c'est aussi beaucoup de gestion à l'AMAP. Un grand bravo à Jean-Luc Pessel et Gérard Turin pour leur double comptabilité, qui est incontestablement une réussite pour cette première année où les livraisons des paniers d'Éliane se font dans le cadre de l'AMAP.

Agneaux

Pas de problème. Jean-Pierre Ruiz nous précise que le producteur peut nous en fournir plus : il suffit de demander.

Fromages

Les amapiens sont très satisfaits.

Pommes de terre

Les problèmes de qualité des pommes de terre, ainsi que les problèmes de retards de livraisons expérimentés lors de la première saison, semblent être en voie de correction pour cette saison-ci.

Véronique nous indique appeler régulièrement le producteur pour rappeler les livraisons, et que celui-ci propose de remplacer toute marchandise ne satisfaisant pas un amapien.

Agrumes

Ce nouveau contrat est en bonne voie, nous indique Gérard. L'exécution de la logistique a bien été partagée entre les intéressés. Ceux-ci sont très satisfaits des produits.

Porc

Rien à signaler.

Farines et céréales

Rien à signaler, si ce n'est la prochaine livraison, qui aura lieu le second vendredi de janvier 2010. Bertrand souhaite que cette livraison intervienne, pour les prochaines saison, plutôt en décembre.

Communication dans l'AMAP et lors des distributions (Gérard Turin)

Devant les remarques de manque de communication, particulièrement concernant l'éventail des contrats possibles, a été rappelé le caractère solidaire de la gestion de l'AMAP, ainsi que la disponibilité, depuis cette saison, du blog suivant :

http://amapdesmaures.over-blog.org/

Tous les amapiens sont invités à compléter le blog en envoyant un document à Gérard, qui le mettra en ligne.

Une nouvelle amapienne, arrivée il y a peu dans la région, insiste sur le fait qu'elle est très satisfaite de la communication,notamment par internet.

Michel précise toutefois qu'il serait effectivement bon de maintenir à jour la liste des contrats sur le blog.

Prise de conscience citoyenne (Gérard Turin)

Gérard rappelle le second objectif officiel de l'association : susciter la réflexion citoyenne sur les problèmes de société.

De très nombreuses actions ont eu lieu. L'on peut citer :

  • La semaine sans pesticides

  • Les repas bio dans les cantines

  • La réussite de la projection au cinéma du Luc de « Nos enfants nous accuseront »

  • Les animations au marché du Luc

  • Le sauvetage de l'abattoir de Digne, où notre AMAP a pris une part (1000 €).

  • Le déplacement à Barjac pour les cantines Bio

  • La réception de nos homologues Lettons

  • La réception des acteurs de CATA33 à la mairie du Luc.

  • ...

Devant le grand nombre d'actions, Gérard propose de laisser à l'AMAP ce qui appartient à l'AMAP ; et de transférer toutes ces initiatives là (dites « hors AMAP ») qui ne sont pas liées directement à l'AMAP, à la future association Colibris 83.

Bilan financier (François Tourneux)

Trouver un compte bancaire a été « épique ». La Banque Postale n'a jamais daigné ouvrir le compte, mais la caisse d'épargne nous a enfin ouvert ce compte (en septembre 2009), avec toutefois un problème (corrigé) avec le numéro de compte. Les frais de compte sont élevés.

L'exercice comptable pour cette année est nettement bénéficiaire.

La cotisation des 65 adhérents a rapporté 455,00 € ; et les dépenses s'élèvent à 334,76 €.

Il faut noter que les municipalités ont pris en charge une bonne part des frais liés aux actions auxquelles a participé l'AMAP. Cela explique le faible montant des dépenses.

Pouvoir de signature

Les personnes qui ont pouvoir de signature auprès de la banque sont :

  • François Tourneux

  • Geneviève Pessel

Cotisation 2010

Après une suggestion d'augmentation à 10 €, suivie d'une autre suggestion de l'abaisser à 5 €, il a été proposé de maintenir la cotisation à 7 € de manière à la faire correspondre à la réalité du bilan financier, sachant aussi que les actions menées par l'AMAP en 2010 devaient être moins nombreuses qu'en 2009.

La cotisation à 7 € a été validée démocratiquement par le vote des adhérents.

De nouveaux produits à l'AMAP ?

Le lait

Une nouvelle amapienne demande s'il serait possible d'obtenir du lait, de Florence Bertin, productrice de fromage, ou d'un autre producteur.

Il lui est indiqué que le lait a déjà été envisagé avec Florence, mais que cela pose notamment quelques problèmes de conservation que ne posent pas les fromages.

L'on fait aussi remarquer que la région n'est pas propice à la production de lait, que l'on y croise pas beaucoup de vaches. Cet avis est tempéré par Isabelle qui nous rappelle qu'il y avait des vaches à Vidauban, avant que l'on ne remplace leur pâturages par des lotissements flambants neufs.

Il est pas envisagé que l'AMAP propose du lait.

L'huile d'olives

En réponse à la demande de ce produit, Geneviève Pessel nous indique qu'il suffit qu'un « lien huile d'olives » gère le contact entre un producteur et l'AMAP, ainsi que les amapiens intéressés, pour que cela se fasse.

L'appel est lancé. Il est à noter que l'AMAP des Arcs propose ce produit grâce à un producteur de Trans-en-Provence.

Le pain

A été suggéré que l'AMAP propose du pain pris chez un des boulanger du coin. Mais l'idée n'est pas retenue, cela n'étant pas l'objectif de l'AMAP.

Un boulanger, qui lui a besoin d'être aidé, propose déjà du pain pour d'autres AMAP ; pain produit avec les farines de Bertrand. Ce n'est que dans un tel cadre que cela peut se faire.

La question reste en suspend.

Le nouveau comité de pilotage

Le nouveau bureau est élu démocratiquement à l'unanimité par un vote à main levée.

Co-présidentes

Patricia Royer et Véronique Monchaux

Trésorier

François Tourneux et Jean-Pierre Ruiz ( chargé du recouvrement des cotisations.)

Co-secrétaires

Martine Lallée et Gérard Turin

Les liens

Fruits d'Isabelle

Line Trannoy et Danièle Maillard

Fruits d'Éliane

Monique Beaudrey et Frédérique Lassechère

Volailles

François Tourneux

Fromage

Christiane Turin et Julie Geng-Borgel

Miel et Céréales

Bernard Raguet

Pommes de terre

Véronique Monchaux

Agrumes

Gérard Turin

Poissons

Nicole et Régis Roquefort

Cochon

Marie Gallesio

Publié dans comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 > >>