Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec mobilisation

Une passerelle pour mon école

Publié le par Véronique

Message relayé par Véronique.

 

 

Taradeau, le 26 juin 2010

Madame, Monsieur,


Jusqu’à l’été 2010, le village de Taradeau était essentiellement connu pour la qualité des vins produits dans sa cave coopérative et ses domaines. Aujourd’hui, le village dans lequel je suis instituteur est un village sinistré, comme d’autres villes et villages de l’Est-Varois.

A la différence des communes voisines, Taradeau ne vit que de la viticulture et les coûts de reconstruction s’annoncent difficiles à supporter. D’immenses travaux sont déjà en cours, notamment dans les domaines de l’assainissement et de la voirie… IMG_5030_4_1.JPG

A ce jour, la commune a besoin d’aide pour la remise en état d’un pont communal : le pont St Joseph. Ce pont permettait à une soixantaine de foyers d’emmener ses enfants à pied à l’école, à travers le village, traversant ainsi la Florieye. La destruction de ce pont oblige les familles à emprunter une route départementale sinueuse et dangereuse car aucun espace n’est réservé aux piétons.

Je fais appel à votre solidarité afin que les enfants concernés par cette réhabilitation puissent de nouveau accéder à notre école en toute sécurité. L’aide que vous pourriez nous apporter nous serait d’un grand secours dans cette période de reconstruction.

Merci pour eux.


Les dons sont déductibles des impôts.

Merci de libeller les chèques à l’ordre de « une passerelle pour mon école » et de les adresser à :

Une passerelle pour mon école

522, route du Peyron

83780 Flayosc



Didier Rassek

Président de l’association « Une passerelle pour mon école »

Instituteur à l’école Jean Reynier de Taradeau

 

Contact : Didier Rassek (président) : 06 37 96 60 03 ; Gilles Vidal (trésorier) : 06 77 17 03 73

Association loi 1901 enregistrée en préfecture de Toulon sous le n°832005612 en date du 30 juin 2010

N° bancaire Caisse d’Epargne : 08003754128 64

Publié dans mobilisation

Partager cet article

Repost 0

Lettre au préfet de Daniel Vuillon.

Publié le par Gérard


[ Nous avons reçu une copie de cette lettre.  Nous avons ajouté la dernière partie dans le but de poser le problème dans nos communes, et la première photo pour faire souffrir la modestie de l'auteur.]



Le 7 août 2009,


Monsieur Daniel Vuillon
Le jardin des Olivades
257 Chemin de la Petite Garenne
83190 OLLIOULES
à
Monsieur Le Préfet du Var
Bd du 112 ème Régiment d'Infanterie
83000 TOULON






Objet: Remboursement des subventions européennes


Monsieur le Préfet,


              Veuillez trouver ci-joint un chèque, pour conformément à la demande conjointe de la
Commission européenne et du Ministre de l'Agriculture, Monsieur Bruno Le Maire, restituer les
sommes qui m'ont été injustement allouées entre 1992 et 2002 en tant que producteur de fruits et
légumes.
               Je vous demanderai de faire suivre auprès de qui de droit mon attitude citoyenne exemplaire en la
matière et j'espère que bon nombre de mes collègues professionnels feront de même.
               Je vous fais aussi parvenir pour information le Plan d'Actions pour développer les circuits courts en
4 axes et 14 mesures d'un autre Ministre de l'Agriculture, Monsieur Michel Barnier. Vous pourrez
facilement vous appuyer sur les arguments à l'origine de ce plan pour:
             -1) Ne pas renouveler la Déclaration d'Utilité Publique du 26 Décembre 2000, renouvelée une fois
depuis par un de vos prédécesseurs, du Transport en Commun en Site Propre (TCSP) sur la partie
ollioulaise puisqu'elle participe à défigurer d'une façon irrémédiable le site de ma ferme Les
Olivades, reconnue pourtant comme un site remarquable par sa biodiversité mais aussi comme le
lieu où s'est constitué pour la première fois en France, à notre initiative, le concept des Associations
pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP) qui ont connu depuis un succès exemplaire sur
tout le territoire national ( on en compte 2000 en France en 2009). C'était en Avril 2001!
             -2) Ne pas prendre de DUP sur les terrains exploités par la famille Bruna à Hyères, menacée
d'expropriation pour la construction d'un supermarché..........dont on ignorait « l'intérêt public » de
ce type de commerce!
              -3) Rejeter le projet de Schéma de Cohérence Territoriale de l'aire toulonnaise, soumis à enquête
publique au mois de Juin qui après un constat sans concession de 80 pages sur les erreurs du passé,
les reconduisent tout simplement pour les 20 ans qui arrivent.
        Enfin vous remarquerez que le montant de mon chèque est de zéro euro car, sans doute par erreur
de l'Administration, je n'ai jamais, comme des milliers de mes collègues, reçu de subventions de
l'Europe. Par ailleurs nous sommes très heureux d'avoir initié un concept économique alternatif à
l'économie de marché qui ne nécessite aucune subvention publique; nos partenaires
consommateurs payant le juste prix de leur nourriture qui est le prix à payer pour garder un paysan
près de chez soi.

                 Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, l'expression de mes sincères salutations.
                       
Daniel Vuillon
Producteur de fruits et légumes
Co-initiateur du concept AMAP en France
Trésorier du Centre de Ressource pour l'Essaimage des AMAP en France (CREAMAP France)
Vice-Président et responsable légal du Réseau international des AMAP: URGENCI


[  Photo prise au Luc, sortie route de Toulon, le 26 juin 09. Sur ce terrain destiné au béton, se dressaient les dernières "serres maraîchères" qui nourrissaient notre village. Au fond le cimetière.]

Publié dans mobilisation

Partager cet article

Repost 0