Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

29 articles avec producteurs

Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)

Publié le par Sabrina et Olivier

Dimanche 11 Juin 2017, Blandine et Vincent avaient organisé la visite de leur ferme pour toutes leurs AMAP. Nous y avons rencontré des amapiens de Simiane essentiellement, et quelques-uns de la Roquebrussane.

La visite a commencé près du bâtiment dans lequel est stocké une partie du matériel pour l'instant, et prochainement les silos à grains. Nous avons fait le tour des champs, magnifiques à cette période de l'année ! et avons pu admirer la plus grande partie des parcelles cultivées. Au total, ce sont 20 hectares qui sont valorisés, soit en blés de différentes sortes -tous ceux qui servent à la confection du pain - soit en sorgho ou luzerne pour nourrir les parcelles en azote de manière naturelle et permettre à la future rotation de blé d'être plus vigoureuse, et qui seront transformés en foin qui sera vendu. Actuellement, il y a également une parcelle de pois chiches, pour les mêmes raisons, et une partie de cette culture sera peut-être proposée à l'achat en AMAP.

A la ferme, on trouve aussi des chevaux, des chèvres - et bientôt quelques cabris - des chats, des chiens... pour le plus grand bonheur de Siméo qui s'intéresse beaucoup à la nature animée, mais aussi aux plantes et aux fleurs ! Les chevaux et les chèvres sont bien utiles pour nettoyer le bois : il y a plus de 100 hectares de forêt, mais elle est à l'abandon, et les coupes à blanc qui y été faites auparavant ont nui à cet environnement.

Après la balade, nous avons partagé un repas sur le mode "auberge espagnole", puis le gros des troupes a quitté La Reyne pour visiter une autre exploitation, pendant que quelques irréductibles ont participé à l'atelier renforcement de clôture électrique : on a ajouté une quatrième ligne de fil pour tenter de stopper le carnage des sangliers, qui sont décidément bien nuisibles pour tous nos producteurs !! Nous étions heureux de rendre service et nos producteurs ravis d'avoir pu mettre l'atelier en place. C'est sûr qu'une vingtaine de bras font le travail plus vite que deux paires !!

Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)
Visite de la ferme de Blandine et Vincent (et Siméo !)

Lien vers la page des Producteurs > cliquez ici...

Publié dans producteurs

Partager cet article

Repost 0

Les porcs de Cécile et Olivier

Publié le

Installés comme éleveur de porc plein air et maraîchers bio sur la commune de la Verdière nous proposons des colis de viande de 5 à 6 kg.
Les porcs sont en plein air et nourris en bio. Nous essayons de produire notre aliment en bio. 
Les animaux ont été déclassés car nous n'avons pas pu acheter les porcelets en bio, très difficile a trouver. La conversion sur des animaux en engraissement étant interdite. 
Nous faisons donc évoluer notre activité vers naisseur-engraisseur afin de produire nos porcelets en bio. 

Notre prix au kilo, 15€ est calculé en fonction du coût de revient pour l’engraissement. Nous essayons d’être autonome pour l’alimentation des porcs, et toutes les matières premières sont plus chères en bio. De plus, nous sous-traitons la préparation et la mise sous vide des colis à l’abattoir ce qui inflige un coût supplémentaire. Les colis comprennent des rôtis, des côtes, des escalopes, du sauté et de la poitrine. Les jarrets sont a part, pour 8€. On propose des chipolatas et des saucisses de ménage conditionné par 1 kg pour 20€. Les filets mignons sont à 19€ du kg.

Commande et livraison 2 fois par an entre novembre et février.
 
Prochaine livraison : chipolatas et saucisses de ménage > début de l'année 2017

Lien : Aurélien

De mars à octobre nous avons un autre producteur : cliquez ici
Les porcs de Cécile et Olivier

Visite de ferme le 27 novembre 2016 :

Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier
Les porcs de Cécile et Olivier

Par un beau soleil, nous voilà partis pour cette jolie visite dans le Haut Var…
Elle a commencée par des salutations bien appuyées par la troupe d'enfants à Mambo le tout jeune verrat de l'élevage.
Le projet d'installation appuyé par une DJA (Dotation Jeune Agriculteur = aide à la trésorerie) comprenait deux volets : maraîchage et élevage en AB.

Dans la réalité
*le volet maraîchage a été difficile cette année par le manque d'eau et les dégâts très conséquents des sangliers (encore eux !!).
*le volet élevage devait être de « l'engraissage », mais la disponibilité de tout petits cochons en AB est tout à fait nulle !!!! Les petits cochons ont été achetés « non bio ». Il a donc fallu changer les objectifs et s'orienter vers l’activité de naisseur-engraisseur. Ce qui est un tout autre métier et exige une présence toute l'année. Un verrat opérationnel a été acheté. Ce qui permettait de passer en AB dès la deuxième série de viande. Mais voilà qu'un beau matin, ce verrat a été volé. Zut !!! encore un impondérable ! Très lourd pour une installation !! Tant pis ! Un autre est acheté ! Mais voilà qu'il est impossible d'en trouver un opérationnel tout de suite ! Ce sera un bébé ! Mambo sera opérationnel au printemps 2017. Du coup, le label AB est encore repoussé.

Son enclos est près du hameau, à côté de la toute petite serre chauffée pour la fabrication des plants pour le maraîchage. Cet enclos sera découpé pour offrir un espace aux mamans. Il y a 3 mois, 3 semaines et 3 jours de gestation. Les bébés sont sevrés à 2 mois, puis engraissés dans des grands parcs mobiles pendant 8 à 10 mois. Les mamans ont deux portées par année.
Une très grande pression sanglier sur l'élevage ! Les cochons les attirent, ce qui implique une clôture électrifiée contre les sangliers, un grillage simple d'environ 110 cm puis une petite clôture électrifiée pour que l'élevage ne s'échappe pas !!!
Le début de l'engraissage est composé de céréales/pois/sel puis seulement de céréales composées d'orge et de blé tendre. Ce métier d'éleveur naisseur-engraisseur oblige la castration des bébés et ça c'est pas une mince affaire lorsqu'on est novice ! Cécile et Olivier sont vraiment seuls dans ce travail. Aucun vétérinaire n'est présent pour les aider. Il en ont trouvé un qui est ok pour être référent et signer les papiers de réglementation mais pas pour venir faire !??!
Ce printemps, juste après l'arrivée des petits cochons, un animal n'était pas trop en forme. Cécile et Vincent savaient pas trop quoi faire et étaient très inquiets. Ils ont fait appel à un véto (120€ la consultation). Epique !!! et c'est Cécile et Olivier qui ont dû faire la piqûre ! Ça c'est super mal passé ! C'est Olivier qui tenait le cochon et Cécile qui devait piquer ! Une heure pour y arriver ! Et……….. Cécile s'est piquée la main sans atteindre le cochon !
Olivier a enfin réussi après une nouvelle d’heure d’effort, et voilà que le cochon se retrouve sur le dos tout KO !!!! Bon, après quelques heures tout est rentrée dans l'ordre. La maman de Cécile est infirmière et lui a dit que le médicament pouvait être mis dans l'eau de boisson > ce qui est injectable est buvable. C'est quand même plus facile mais le véto aurait quand pu le dire…

Les parcs sont déplacés tous les deux ans pour les rotations de culture. Les énormes pluies de la semaine ont effondré les petites toitures des abris. Les races sont des Gascons qui font beaucoup de gras (noir) et Pétrins du Roc qui sont très rustiques (roux). Mambo est un gascon. L'objectif est de 'fabriquer' un cochon adapté à leur situation. Ils espèrent garder les mamans au minimum 3 ans. Mais il faudrait quand même plus !
Les bébés cochons sont vermifugés à leur arrivée. Lorsque ça sera leurs bébés, ce ne seront que les mamans qui seront vermifugées. Le ver combattu est la douve, qui une fois qu'elle est là, reste dans le sol. C'est donc indispensable d'être préventif. Les rotations de parcs sont aussi un moyen prophylactique. Il n'y a pas de vaccins obligatoire. Donc pas de vaccinations !!!! seuls des tests sont obligatoires pour la rage et la peste du cochon une fois par an.
Ce sont des collègues éleveurs qui leur prête une bétaillère qui est attelée au tracteur pour aller dans les parcs. Avec ces pluies diluviennes (210mm à la Verdière ! Ici au Luc nous avons eu 171mm) cette manœuvre est compromise ! Le tracteur n'a pas 4 roues motrices, seulement 2. Puis ils louent une remorque frigorifique pour aller chercher la viande.

En mai, ils organiseront une journée porte ouverte où il y aura visite (avec les petits cochons) puis atelier découverte et dégustation des produits fabriqués : boudin, rillettes, pâtés, fromage de tête, etc.…. et l'occasion d'en acheter ;-)
Vers midi, nous voilà d’ailleurs réunis pour une dégustation, les enfants ont largement dégustés et couraient bien volontiers !!! Le petit Alexandre m'a dit après avoir goûté au boudin excellent et revenant pour le énième morceau de pâté : « oui, oui, j'ai goûté, j'ai tout avalé, j'ai pas aimé !!! » Moi j'ai vraiment aimé le boudin et j'y suis bien volontiers revenu !!!
Le lien de Cécile et Olivier est Aurélien qui leur a remis nos contrats. La première livraison est vendredi 2 décembre à 17h00. Cécile continue ensuite sa tournée sur Draguignan pour l'amap Lune Étoile > ce n'est pas un jour de distrib’ pour elle. Les amapiens viennent exprès. Il faut donc que Cécile ne prenne pas de retard. Merci donc d'être là plutôt en avance qu'en retard !

Isabelle.

Publié dans producteurs

Partager cet article

Repost 0

Les pommes de terre de Yoann

Publié le par Audrey

Nous habitons dans un petit village du haut Var, à Châteauvieux situé à 1000 mètre d'altitude, où nous y avons commencé notre activité en 2010.
Nous avons en moyenne une 50aine de ruches à l'année. Nous cueillons de la lavande fine sauvage que nous faisons distiller pour obtenir de huile essentielle et de l'eau florale. Nous avons également planté un vergé de 130 arbres, composé principalement de pommiers. Nous cultivons en fonction des années 1/2 hectare de pommes de terre et 1000 m² d'oignons pour cette année, sur des terres qui sont labélisées depuis plus de 30 ans en Bio. Et Avons planté 5000 bulbes de safran. Nous faisons aussi des bottes de foin pour le fourrage.
N'ayant pas assez de volume nous avons commencé sans label, mais avons toujours cultivé en Bio. Depuis l'année dernière nous avons grossi et donc dans la continuité des choses avons pris le label AB.
Notre point de vente principale est à domicile, en Biocoop et en épicerie Bio. Nous participons aussi aux foires local de l'arrière pays.

Lien AMAP : Audrey T.

Contrat 2016-2017 :

Les pommes de terre de Yoann

Publié dans producteurs

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>